Parc national de Killarney

Gigantesque et sensationnel.

Le parc de Killarney s’étend sur plus de 10 000 hectares et abrite des paysages très variés allant des hautes chaînes de montagne, aux forêts épaisses en passant par des landes sauvages et de grands et paisibles lacs.

Créé en 1932 le parc est classé depuis 1982 comme réserve de biosphère par l’Unesco. Les principaux sites naturels connus du parc sont les Mcgilly cuddy’s Reeks, la plus haute chaîne de montagne du pays culminant à plus de 1000 mètres, ainsi que les trois lacs de Killarney, Lough Leane, Upper Lake et Muckross Lake. Ces lacs s’étendent sur plus de 100 kilomètres et forment un quart de la superficie du parc.

Le parc abrite également la plus grande forêt naturelle d’Irlande elle-même peuplée de nombreuses espèces végétales et animales uniques. Beaucoup d’oiseaux sont présents au sein du parc ainsi que quelques oiseaux de proie, mais aussi différentes espèces de cerfs comme le cerf élaphes. Ces espèces attirent un grand nombre de photographes, amateurs comme professionnels. La région attire également un grand nombre de pêcheurs car vous êtes libres de pêcher la truite ou le saumon.

Pour profiter pleinement des grands espaces empruntez au moins un des sentiers de randonnée proposés. Vous pouvez en profiter aussi bien à pied qu’en vélo !

 

Télécharger la page en PDF

Partagez ces voyages avec vos amis

Les points de départ

Dublin

Ce qu’il faut savoir

1

Attention à la conduite. Votre volant est du bon côté irlandais mais vos réflexes sont inversés !

2

Camping sauvage tout à fait toléré.

3

La limitation à 80 sur routes est illusoire. Comptez 60-70 km/h sur les routes étroites.

4

On se salue souvent au volant dans ce pays bien courtois ! Tradition celte ?