L’art Maori

L’héritage culturel maori de Nouvelle-Zélande va vous surprendre.

En camping-carvan ou profilé partez à la découverte des terres ancestrales de la Nouvelle-Zélande et de la richesse culturelle du pays à travers les mythes et légendes maoris. La culture Maori faite partie intégrante de l’identité de ce pays de l’autre bout du monde. Implantés depuis plusieurs centaines d’années les maoris ont su conserver et développer leur art dans le pays et peu à peu à travers le monde. Ils représentent aujourd’hui plus de 10 % de la population néo-zélandaise.

La culture maorie rassemble beaucoup de domaines notamment artistiques. Ne manquez pas de découvrir leurs traditions auprès des habitants qui n’hésiteront pas à partager avec vous l’histoire de leur peuple et leurs racines. Dans le Northland le site historique des terres du Traité de Waitangi, signé en 1840, est une étape importante pour comprendre les enjeux qui ont eu lieu entre maoris et européens durant la colonisation. Cette région à l’extrême nord du pays est caractérisée par un monde maori tourné vers la mer.

Le mode de vie tribal des maoris s’est perpétué de génération en génération et est présent aujourd’hui dans la tradition et les coutumes. Vous découvrirez les danses et les chants guerriers maoris mais aussi tout l’art et les techniques ancestrales qui leur sont propres. Passez à Hokianga Harbour, « le grande retour de Kupe », ancienne terre des Ngapuhi Chefs de grands chefs maoris, où encore 80% des habitants sont maoris. Son port encore peu touristique est un véritable havre de paix et un lieu de détente idéal.

La Kauri Coast est le royaume des kauri, ces arbres pour certains millénaires et aux dimensions gigantesques, au cœur de la Waipoua Forest qui a abrité pendant des centaines d’années une tribu maorie, les Te Roroa.

L’artisanat maori est très populaire et de plus en plus réputé dans le monde entier. Les sculpteurs notamment réalisent encore aujourd’hui de magnifiques objets artisanaux comme les immenses canoës traditionnels en bois, les bijoux faits en os, en coquillage ou en jade ou encore les flûtes et autres instruments traditionnels.

Les galeries néo-zélandaises (la Eastern Southland Gallery sur l’île du Sud par exemple) valent également le détour pour découvrir l’art ancestral mais aussi contemporain maori. Le Moko, tatouage réalisé sur le visage, est surement la pratique la plus surprenante mais aussi la plus fascinante. Ces tatouages, réalisés avec de la suie dans de profondes entailles de la peau, étaient de réels marqueurs sociaux notamment pour les guerriers et autres personnalités importantes de la tribu.

 

Télécharger la page en PDF

Partagez ces voyages avec vos amis

Les points de départ

Auckland
Christchurch
Queenstown

Ce qu’il faut savoir

1

A privilégier : la découverte itinérante d’un pays très sûr aux paysages sublimes et une population hyper chaleureuse, respectueuse de la nature.

2

Les distances en camping-car sont raisonnables, les routes faciles et splendides ; on s’habitue vite au volant à droite. On économise des frais élevés d’hébergement.

3

Les pistes de neige de l’île du Sud : la garantie d’une poudreuse exceptionnelle !

4

Projet de voyage en décembre, janvier, février : réservation 6 à 9 mois en avance.

5

Le van équipé permet d’aller d’un spot de rafting à un spot d’alpinisme, ou vers d’autres sports extrêmes, en toute liberté ! Passage facile d’une île à l’autre en ferry AVEC son véhicule.