Conseils & tips de nos voyageurs

Ils l'ont fait et nous ont laissé leurs trucs et astuces

 

Nous avons questionné nos road tripers sur leur parcours en Nouvelle-Zélande et voici quelques informations que nous avons trouvées utiles.

Alors qu'est-ce-que l'on retient de la Nouvelle-Zélande ?

 

Le self-contained

 

Campings payants = budget non négligeable mais permet de se brancher et d'avoir de l'électricité 

->

Certains l'ont choisi comme solution après 2/3 parfois 4 jours de camping sauvage 

 

La belle trouvaille s'appelle Okay2Stay ! "moyennant une cotisation de $45 vous pouvez garer votre CC pour la nuit chez un producteur ; c'est un système gagnant gagnant"

La promesse de belles rencontres !

 

En camping sauvage c'est une totale liberté, des paysages spectaculaires  et le pays est très facile 

  Mais pas d'inquiétude les campings sont nombreux (Top10 Holday Parks, Department Of Conservation...)
 

 La Nouvelle-Zélande chaleureuse et accueillante, faite "pour être visitée en camping-car"

Un pays adapté - tellement de campings il y a de la place pour tout le monde !

 
 Eté ?   Ou hiver ? 

 Même en haute saison il y a pas mal de dispo dans les campings

 

Etre au courant des températures froides la nuit dans l'île du Sud

En contrepartie "peu de monde et plus de liberté"

 

En Nouvelle-Zélande comme ailleurs surveiller les distances (vitesse limitée) et PRO-FI-TER c'est les vacances !

 

Pauline G. a voyagé en Nouvelle-Zélande entre le 30 novembre et le 29 décembre 2016 d'Auckland à Christchurch dans un profilé, elle nous a laissé ses impressions :

Grâce au self-contained, nous avons eu une liberté totale et avons pu dormir dans des endroits toujours plus sauvages les uns que les autres. Un vrai bonheur ! Ne rien réserver à l'avance permet notamment d'adapter l'itinéraire à la météo ou aux éventuelles régions devenues inaccessibles suite aux tremblements de terre... détail pas si absurde en NZ...

Je pense qu'il peut être intéressant de réfléchir à la solution du self-contained même si elle est plus chère sur le papier.

Un van sans douche/toilettes oblige à dormir en camping tous les soirs et il y a de moins en moins d'endroits gratuits pour ce type de véhicules (de nombreux emplacements sont devenus "self-contained only", d'après l'application WikiCamps).

Un self-contained permet d'éviter les endroits payants (en 30 jours, nous avons fait 6 campings payants pour recharger les batteries) ce qui, sur un mois, permet de belles économies.

A ça s'ajoute le fait que les self-contained roulent au diesel et non à l'essence (contrairement aux vans que nous avions choisi, d'après ce que nous a dit Apollo). Il y a 70 centimes de dollars par litre de différence entre l'essence et le diesel donc sur un long roadtrip, ça devient important... D'après nos calculs, nous avons économisés environs 400/500 dollars d'essence.

BONUS 

Certains de nos road tripers ont été enchantés d'avoir au moins une appli pour les campings, une bonne aide sur la route :

- Campermate

- WikiCamps

Mais n'oubliez pas, chaque road trip est unique, à vous de créer votre propre aventure ! Bonne route !

 

Télécharger la page en PDF

Partagez ces voyages avec vos amis

Ce qu’il faut savoir

1

A privilégier : la découverte itinérante d’un pays très sûr aux paysages sublimes et une population hyper chaleureuse, respectueuse de la nature.

2

Les distances en camping-car sont raisonnables, les routes faciles et splendides ; on s’habitue vite au volant à droite. On économise des frais élevés d’hébergement.

3

Les pistes de neige de l’île du Sud : la garantie d’une poudreuse exceptionnelle !

4

Projet de voyage en décembre, janvier, février : réservation 6 à 9 mois en avance.

5

Le van équipé permet d’aller d’un spot de rafting à un spot d’alpinisme, ou vers d’autres sports extrêmes, en toute liberté ! Passage facile d’une île à l’autre en ferry AVEC son véhicule.

Quelques paysages néo-zélandais, le voyage de Bernard R.

Lire le témoignage

Pauline G. sur les routes néo-zélandaises

Lire le témoignage

Just girls want to have fun on the road in New Zealand

Lire le témoignage